Rechercher

ALWAYS SOMETHING - Toujours quelque chose

Mis à jour : févr. 24

"Je reprendrai une alimentation saine après mes vacances… une fois le bébé né… après la sortie de papa de l'hôpital… le 1er janvier… lundi.. quand les poules auront des dents."

Ce genre de mentalité "bouton pause" semble raisonnable, mais cela pourrait bien ruiner ta santé et ton "fitness".

Bien sûr, ne te méprends pas, il est normal de vouloir prendre le temps, de se recentrer puis de reprendre (de recommencer) lorsque "la vie semble plus facile".


En même temps, cette impulsion tout à fait naturelle et bien intentionnée est l'un des moyens les plus rapides, les plus sûrs et les plus fiables de saboter tes plans pour améliorer la nutrition, la santé et la forme physique.


Un nouveau départ après être "sorti du chemin" est une pensée vraiment réconfortante.

C’est probablement la raison pour laquelle les résolutions du Nouvel An sont si populaires, en particulier après la saison des fêtes alimentée par le plaisir.

Mais voici le problème: cette mentalité du "bouton pause" ne fait que renforcer l'habileté, la faculté de la pause. Que ce soit demain, lundi, la semaine prochaine ou même l'année prochaine, appuyer sur ce bouton de pause imaginaire nous donne un certain soulagement... Ce soulagement perçu est aggravé par l'illusion que si nous «recommençons» plus tard, nous pouvons trouver le «bon moment» magique pour commencer.

Je comprends. Moi-même j'ai tendance à vouloir l'utiliser. Souvent même. Oui, oui. 😜


Il peut être absurde d’essayer d’améliorer tes habitudes alimentaires et d’exercices alors que tu es au milieu d’un stress chronique, à la recherche d’un emploi, tu commences un nouvel emploi, tu pars en vacances, tu dois prendre soin de parents âgés ou encore élever de jeunes enfants...


C'est probablement pourquoi il y a tant de "21 jours pour" et de "90 jours pour". Quel adulte a plus de 90 jours pour atteindre ses objectifs de mise en forme avec un effort total?


Mais que t'apprennent ces "sprints de fitness intenses"?

L'habileté à te mettre en forme dans une période très courte (et complètement non représentative) de ta vie. Et qu'est-ce qu'ils ne t'apprennent pas? L'habileté à te mettre en forme (ou à rester en forme) au milieu d'une vie normale, compliquée, COMME DANS LA VRAIE VIE REELLE QUOI !


Et ce n'est pas une question de volonté. C'est une question de compétences.

Dans la plupart des scénarios de fitness, tu apprends à te mettre en forme dans des situations de vie étroitement contrôlées.

Tu construis cette compétence solitaire et non transférable.

Ce que tu ne construis pas, c'est la capacité de te mettre en forme, et à rester en forme, dans des conditions réelles.

Voilà pourquoi ça ne colle pas.

La conséquence naturelle et prévisible d'avoir un ensemble de compétences limité est un progrès à court terme suivi immédiatement d'une frustration à long terme.

Comme je disais plus haut, j'ai souvent envie moi-même envie d'appuyer sur ce fameux "bouton pause". Quand je me sens dépassée par les évènements, quand je suis frustrée, quand je trouve que ne "profites pas assez de la vie" etc.


Mais il faut accepter que la vie n'est pas un jeu vidéo : ce bouton pause, n'existe pas ! Que cela nous plaise ou non (le jeu de) la vie continue, sans délai d'attente.


Il n'y aura jamais un moment où les choses seront 'magiquement' plus faciles.

Tu ne peux pas échapper aux exigences professionnelles, personnelles et familiales. Tu ne peux pas non plus échapper au besoin de santé et de forme physique dans ta vie.


Voici une piste de réflexion :

Et si tu essayais de faire une pause dans d'autres domaines de ta vie?

Imagines que tu es en lice pour une grosse promotion au travail. Au cours des deux prochaines semaines, tout ce que tu veux faire, c'est te concentrer sur la préparation d'une présentation à venir afin de la "gagner" cette promotion !

Le problème est que tu as deux jeunes enfants à la maison qui exigent toute ton attention.


"Chéri, je vais juste faire une pause "parent" pour l'instant. Je vais rester à l'hôtel pour travailler sur ma présentation. Ne me contacte pas. On se revoit dans quinze jours".

Est ce que cela passerait bien auprès de ta famille ?


Tu ne peux pas vraiment appuyer sur pause - et tu ne peux certainement pas appuyer sur réinitialiser - en tant que parent _ Tu y as pensé, avoue ! 🧐


Tout comme tu ne peux pas arrêter de te présenter au travail et t'attendre à ne pas être licencié. Ou «prendre une pause» dans ton mariage et ne pas divorcer.

En général, en ce qui concerne la vie, nous savons que nous n'allons pas toujours être au top. Parfois, nous sommes des superstars. La plupart du temps, nous faisons de notre mieux.

Nous nous embrouillons. Nous continuons.

Alors, pourquoi nous attendons-nous à ce qu'il en soit autrement avec la forme physique?

Le perfection n'est pas la clef !

Etre le meilleur sur un lap de temps court, n'est pas la clef non plus !


La mentalité du "tout ou rien" nous donne rarement "tout". Cela ne nous apporte généralement "rien".


C’est là que je propose un nouveau mantra:


ALWAYS SOMETHING / TOUJOURS QUELQUE CHOSE

Au lieu d'appuyer sur pause, ajuste la molette.

Essayes de penser à ton fitness et ta nutrition comme un cadran.

Il y a des moments où tu voudras augmenter tes efforts et des moments où tu voudras les diminuer. Mais tu ne pourras jamais éteindre complètement le cadran.


Voici comment cela peut se passer dans le contexte de ta vie.

Parfois, disons que lorsque tu t'entraîne pour une compétition ou que tu te concentre sur un objectif particulier, ton cadran de fitness peut être réglé sur 9 ou 10 sur 10.

Le canal 10 signifie que tu t'entraîne tous les jours. Chaque repas est planifié et soigneusement étudié. Tu pense beaucoup au fitness. Et pas grand chose d'autre.

Travail, famille, loisirs… ils sont tous en mode maintenance (avec la permission des personnes concernées, bien sûr).

Peut-être qu'à l'heure où tu lis ces mots tu es plutôt dans ce genre de situation :

- tu t'installes dans une nouvelle maison.

- tu élèves 2 enfants, dont un encore bébé.

- tu gères une entreprise

Donc ces jours-ci, le cadran peut ne pas dépasse  3 ou 4. Tu peux t'entraîner trois jours par semaine. Et la plupart de tes repas seront juste «assez bons».

Peu importe ! Le plus important est que le cadran est toujours réglé sur "on"

La leçon importante : il y a une grande différence entre régler ton cadran sur 3, 2 ou même 1, et éteindre le tout.

Et lorsque tu réaliseras à quel point les canaux 3, 2 et 1 sont réalisables et efficaces, tu verras qu’il n’y a jamais de bonne raison de cliquer sur «pause».


Pour ma part, à l'heure où j'écris ces mots, je dirais que mon cadran est réglé entre 4 et 6.

- je suis activement à la recherche d'un appartement

- je suis activement en plein développement professionnel

- je suis activement en pleine formation continue

- je prends facilement du temps pour ma famille et moi-même

- je n'ai pas d'objectif de compétition ou physique, je cherche juste un maintien de forme générale et une progression aussi petite soit elle

[...]

et que fais-je pour rester en forme ? Je m'entraîne trois, quatre fois 1h par semaine. Je manges trois repas par jour et parfois une à deux collations. J'essaye d'être régulière dans mes horaires de coucher. Je lis régulièrement et essaie d'organiser, de planifier au mieux ma vie afin de pouvoir réaliser un maximum de tâches qui m'importent, en donnant la priorité à celle qui me semble vraiment essentielles.


POUR CONCLURE


Nous faisons tous de notre mieux dans des circonstances difficiles et compliquées. Nous vivons tous une vie désordonnée et imparfaite. Nous sommes tous humains.

Si nous pouvons continuer d'avancer, quoi qu'il arrive, pas de boutons de pause, pas de relance, nous gagnons la partie.

Voici quelques stratégies pour sortir de la mentalité du "bouton pause" et adopter une manière de penser plus réaliste, efficace et durable.


1. Essaye la méthode du cadran.

2. Vise un peu mieux

3. Anticipe, élabore des stratégies et planifie


gif

source : precision nutrition blog

85 vues

Copyright © 2019 emycoaching/ Powered by Emeline DARMEZIN, Genève, SUISSE

mentions légales